Carte

Manoir de la famille Konopka à Mogilany


Rynek 3
32-031 Mogilany
+48 122701705
Le manoir de la famille Konopka à Mogilany abrite actuellement le centre de conférence de l’Académie polonaise des sciences. Parmi les propriétaires du village de Mogilany, une place d’honneur est occupée par Wawrzyniec Spytko Jordan, voïvode de Sandomierz. Fasciné par Mogilany, il y construisit en 1560 un palais en bois entouré d’un beau jardin et d’un parc paysager. Seuls des fragments du parc Renaissance de Spytko subsistent de nos jours. Les allées de charmes, uniques en Pologne, existent toujours. Parmi les nombreuses rangées d’arbres, vous pouvez en voir qui sont ici depuis le début de l’existence du parc, plantés peut-être par Spytko Jordan lui-même.
L’ancien palais était énorme, ce dont témoigne le fait que, en 1764, Potocki démantela le palais en ruine de Spytko, édifiant sur ses restes un manoir, un grenier, deux brasseries et un bâtiment administratif. La famille Konopka acheta Mogilany en 1802. Elle en fut propriétaire jusqu’à l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale. C’est à eux que nous devons la forme actuelle du manoir et du parc. Après la guerre, les terres du manoir furent divisées entre les paysans et le manoir fut nationalisé. Ce fut seulement en 1967 que le manoir avec le parc furent remis à l’Académie polonaise des sciences, qui, après une reconstruction majeure, le transforma en centre de conférence. Actuellement, le parc se compose de trois jardins :
le jardin à l’italienne, la partie la plus ancienne du parc en forme de carré, divisé en quarts par les allées s’entrecroisant. Un parterre sphérique se trouve au milieu du carré. Le parterre et les allées sont délimités avec du buis commun. Un Épicéa commun pousse au centre de chaque partie du jardin. Les allées-berceaux de charmes sont la parure la plus précieuse et incontestablement la plus belle de cette partie du parc historique.
le jardin anglais avec de grands chênes pédonculés, des frênes élevés et des tilleuls à petites feuilles. Dans cette partie vous trouverez aussi l’allée principale bordée de grands frênes élevés et de marronniers communs séculaires. Le jardin anglais abrite un petit étang.
le jardin forestier, la partie nord-ouest du parc avec les restes d’une belle allée de mélèzes qui est une extension de l’allée-berceau occidentale. Une galerie d’observation du panorama des Beskides et des Carpates s’ouvre du côté sud du parc. De l’autre part, un magnifique panorama s’étend sur Cracovie . C’est un lieu unique de détente et de rencontres.

Source : Archiwum LGD Blisko Krakowa.
Używamy plików cookies, by ułatwić korzystanie z naszego serwisu. Jeśli nie chcesz, aby pliki cookies były zapisywane na Twoim dysku zmień ustawienia swojej przeglądarki.